Language
Evenements
Événements
Photos
Vidéos

Le skicross

Le Skicross : les fondamentaux

Egalement appelé skier X ou skier cross, la discipline est née à la fin des années 1990 aux Etats-Unis.

Historique

Né dans le cadre des Winter X Games aux Etats-Unis en 1997, le skicross est devenu aujourd’jui, la compétition majeure en ce qui concerne les sports extrêmes.
En 2003, le skicross est reconnu par la Fédération Internationale de Ski (FIS) et est intégré à la catégorie freestyle (ski acrobatique)
L’hiver 2010, le skicross est devenu épreuve olympique lors des Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver.

Le principe

Inspiré du moto cross, c’est un parcours d’environ 1200m et de 15% d’inclinaison,
composé de divers éléments naturels ou artificiels comme les bosses, les courbes relevées ou tremplins, des zones de plat.
La suite de ces « obstacles » permet de mesurer l’adresse du skieur. Son endurance et sa force jouent aussi un rôle clé puisque le compétiteur réalise au moins 4 à 5 runs d’au moins 60 secondes.
Le départ et la première partie avant le premier virage sont fondamentaux dans le résultat du run ainsi que les chocs et chutes durant le reste de la descente.
Une fois les qualifications terminées, les 16 skieuses et les 32 skieurs qui ont réalisé les meilleurs temps aux épreuves individuelles peuvent prendre part à la compétition finale, un tableau à élimination directe.

La course

Quatre par quatre, les skieurs s’affrontent et dévalent la piste le plus rapidement possible.
Seuls les deux premiers de chaque descente sont qualifiés pour l’étape suivante. Les courses continuent ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ai plus que quatre skieurs en lice.

En savoir plus :